Menu

Viktoria Mullova, Matthew Barley et l’Orchestre National de France à la Maison de la Radio

Concert - 101 min.
À propos

Fortes de leurs savoir-faire respectifs et complémentaires, ARTE et Radio France renforcent leur collaboration. Ce rapprochement historique a pour objectif le rayonnement de la musique classique auprès de tous les publics.

Dans le cadre de cet accord, Radio France et ARTE enrichissent leurs offres musicales et s’engagent à produire plus de concerts en vidéos et de contenus accessibles en ligne. Ces productions audio et vidéo sont proposées au sein d’un nouvel espace numérique intitulé ARTE-France Musique.

Fermer
Viktoria Mullova, Matthew Barley et l’Orchestre National de France à la Maison de la Radio

Ce soir, l’Orchestre national de France dirigé par le chef Pascal Rophé et accompagné par la violoniste russe Viktoria Mullova et le violoncelliste britannique Matthew Barley. Ensemble, ils interprètent un programme résolument contemporain avec des oeuvres de Webern, Dusapin, Stravinsky et Varèse.

 

« Im Sommerwind » d’Anton Webern ouvre la soirée. Cette œuvre de jeunesse précède de quatre ans la fameuse Passacaille. Jamais jouée du vivant de son auteur, cette « idylle pour orchestre » était au moment de son écriture le projet le plus ambitieux de Webern.

 

Viktoria Mullova et Matthew Barley montent ensuite sur scène pour interpréter le « Double concerto pour violon et violoncelle » de Pascal Dusapin. Composé spécialement pour le duo anglo-russe, c’est la première fois que ce double concerto est joué en France.

 

« Le chant du Rossignol » d’Igor Stravinsky prend la suite. Ce poème symphonique est extrait du premier opéra de Stravinsky : « Le Rossignol », lui-même inspiré d’un conte d’Andersen. Cette œuvre aux sonorités asiatiques donna naissance à des chorégraphies crées par Diaghilev et Balanchine.

 

Edgard Varèse et son « Arcana » clôturent le concert. Comme son nom l’indique, cette œuvre nous plonge dans un univers étrange régie par des règles mystiques et alchimiques. Une partition particulièrement cinématographique.

Programme :
Anton Webern

Im Sommerwind
Pascal Dusapin

Double concerto pour violon et violoncelle « At Swim-Two-Birds » (création française)
Igor Stravinsky

Le chant du Rossignol
Edgard Varèse

Arcana

Crédits :
Direction musicale
Pascal Rophé
Orchestre
Orchestre national de France
Solistes
Viktoria Mullova
Matthew Barley