Menu

« The Rake’s Progress » d’Igor Stravinski au Festival d’Aix-en-Provence

Opéra - 151 min.
À propos

Fortes de leurs savoir-faire respectifs et complémentaires, ARTE et Radio France renforcent leur collaboration. Ce rapprochement historique a pour objectif le rayonnement de la musique classique auprès de tous les publics.

Dans le cadre de cet accord, Radio France et ARTE enrichissent leurs offres musicales et s’engagent à produire plus de concerts en vidéos et de contenus accessibles en ligne. Ces productions audio et vidéo sont proposées au sein d’un nouvel espace numérique intitulé ARTE-France Musique.

Fermer
« The Rake’s Progress » d’Igor Stravinski au Festival d’Aix-en-Provence

« The Rake’s Progress » est un véritable hommage à la culture classique. Lorsqu’il compose cet opéra en effet, Igor Stravinski a constamment à l’esprit la musique de Mozart, qu’il panache d’inspirations empruntées à Verdi, Rossini et Haendel.

 

L’autre grande source d’inspiration de Stravinski est une série de peintures réalisées par le britannique William Hogarth en 1734 : la descente aux Enfers en huit tableaux d’un libertin. Des pièces morales typiques du siècle des Lumière et adaptées en livret par Wystan Hugh Auden et Chester Simon Kallman. Dans cette version de l’histoire, Tom Rakewell chute des bordels jusqu’à l’asile sous la houlette du troublant Nick Shadow, figure plus que diabolique.

 

A Aix-en-Provence, ce personnage à mi-chemin entre Faust et Don Juan est incarné par Paul Appleby. Le ténor américain partage la scène avec Julia Bullock, Kyle Ketelsen et Evan Hughes. Tous suivent une mise en scène élaborée par Simon McBurney – qui retrouve Aix-en-Provence après avoir mis en scène « La Flûte enchantée » en 2014. C’est à l’Orchestre de Paris dirigé par Ewind Gullberg Jensen et le chœur English Voices mené par Tim Brown qu’il revient de sublimer la partition d’Igor Stravinski.

Crédits : 

Chanteurs

Kyle Ketelsen, Paul Appleby,

Julia Bullock

Direction musicale

Eivind Gullberg Jensen

Orchestre

Orchestre de Paris

 

Direction de chœur

Tim Brown

Chœur

English Voices

Mise en scène

Simon McBurney

Production

François Roussillon et Associés