Menu

L’Orchestre National de Lille interprète Brahms et Prokofiev dans Auditorium du Nouveau Siècle

Concert - 77 min.
À propos

Fortes de leurs savoir-faire respectifs et complémentaires, ARTE et Radio France renforcent leur collaboration. Ce rapprochement historique a pour objectif le rayonnement de la musique classique auprès de tous les publics.

Dans le cadre de cet accord, Radio France et ARTE enrichissent leurs offres musicales et s’engagent à produire plus de concerts en vidéos et de contenus accessibles en ligne. Ces productions audio et vidéo sont proposées au sein d’un nouvel espace numérique intitulé ARTE-France Musique.

Fermer
L’Orchestre National de Lille interprète Brahms et Prokofiev dans Auditorium du Nouveau Siècle

C’est dans l’Auditorium du Nouveau Siècle que nous retrouvons Jean-Claude Casadesus et l’Orchestre National de Lille. Le temps d’un soir, le chef retrouve son orchestre fétiche pour un concert mettant Johannes Brahms et Serguei Prokofiev à l’honneur.

 

Jean-Claude Casadesus et l’Orchestre National de Lille interprètent d’abord le « Chant du Destin » de Brahms. Pour écrire, Brahms s’inspire ici d’un poème de l’auteur romantique Friedrich Hölderlin. Ce faisant, le compositeur met brillamment en musique le monde des Dieux et celui des Hommes.

 

La chanteuse Elena Gabouri et le Chœur Philharmonique Tchèque de Brno rejoignent l’Orchestre National de Lille pour une seconde œuvre de Brahms : la « Rhapsodie pour contralto, chœur d’hommes et orchestre ». Une œuvre aussi belle qu’exigeante inspirée d’un poème de Goethe et créée pour le mariage de la fille de Robert Schumann.

 

La soirée se termine sur « Alexandre Nevski » de Prokofiev. L’artiste russe compose d’abord cette œuvre pour accompagner le film éponyme de Serguei Eisenstein. Charmé par son expressivité, Prokofiev décide d’en faire une cantate autonome. Cette genèse explique le caractère éminemment cinématographique de cette composition.

 

Concert capté le 15 février 2018 dans l’Auditorium du Nouveau Siècle, Lille.

Programme :
Brahms

Chant du destin
Brahms

Rhapsodie pour contralto, chœur d’hommes et orchestre
Prokofiev

Alexandre Nevski, cantate

Crédits :
Direction musicale

Jean-Claude Casadesus
Soliste

Elena Gabouri

Orchestre

Orchestre National de Lille

Choeur
Chœur Philharmonique Tchèque de Brno