Menu

Emmanuel Krivine dirige Moussorgski, Rachmaninov et Dvořák

Concert - 92 min.
À propos

Fortes de leurs savoir-faire respectifs et complémentaires, ARTE et Radio France renforcent leur collaboration. Ce rapprochement historique a pour objectif le rayonnement de la musique classique auprès de tous les publics.

Dans le cadre de cet accord, Radio France et ARTE enrichissent leurs offres musicales et s’engagent à produire plus de concerts en vidéos et de contenus accessibles en ligne. Ces productions audio et vidéo sont proposées au sein d’un nouvel espace numérique intitulé ARTE-France Musique.

Fermer
Emmanuel Krivine dirige Moussorgski, Rachmaninov et Dvořák

Emmanuel Krivine et l’Orchestre National de France ont mis sur pied un concert mettant à l’honneur la musique slave. Au programme ? Moussorgski, Rachmaninov et Dvořák. A leurs côtés ? Un artiste russe bien sûr : le pianiste Nikolaï Lougansky.

 

La première oeuvre jouée ce soir est l’ouverture de « La Khovantchina », un opéra de Modeste Moussorgski. Le compositeur y met en musique la révolte des Streltsy face au réformateur Pierre Le Grand. Une fresque épique à l’ambiance shakespearienne.

 

Nikolaï Lougansky monte ensuite sur scène pour jouer le « Concerto pour piano et orchestre n°2 » de Rachmaninov. L’interprétation de l’une des compositions les plus célébres de la musique classique représente le temps fort de cette soirée.

 

Pour finir, la soirée se termine sur les rythmes enjoués de la « Symphonie n°8 » d’Anton Dvořák. Une partition dansante et lumineuse, qui contraste avec les couleurs plus sombres des deux oeuvres précédentes. Une jolie conclusion à cette soirée placée sous le signe des musiques slaves.

Programme :
Modeste Moussorgski – La Khovantchina (ouverture)
Sergueï Rachmaninov- Concerto pour piano et orchestre n°2
Anton Dvořák – Symphonie n°8

Crédits :
Direction musicale – Emmanuel Krivine
Orchestre – Orchestre National de France
Soliste – Nikolaï Lugansky