Menu

Beatrice Rana et l’Orchestre national de France à la Maison de la Radio

Concert - 99 min.
À propos

Fortes de leurs savoir-faire respectifs et complémentaires, ARTE et Radio France renforcent leur collaboration. Ce rapprochement historique a pour objectif le rayonnement de la musique classique auprès de tous les publics.

Dans le cadre de cet accord, Radio France et ARTE enrichissent leurs offres musicales et s’engagent à produire plus de concerts en vidéos et de contenus accessibles en ligne. Ces productions audio et vidéo sont proposées au sein d’un nouvel espace numérique intitulé ARTE-France Musique.

Fermer
Beatrice Rana et l'Orchestre national de France à la Maison de la Radio

Ce soir, l’Orchestre national de France interprète deux grands classiques de la musique russe : le « Concerto pour piano et orchestre n°3 » de Prokofiev et la « Symphonie n°5 » de Tchaïkovski. Une soirée très slave donc, à laquelle s’invite tout de même un compositeur français : Pierre-Octave Ferroud et ses « Foules ».

 

Le concert commence avec les « Foules » de Pierre-Octave Ferroud, un poème symphonique typique des Années Folles. Artiste souvent méconnu, Ferroud a pourtant eu un grand impact sur Francis Poulenc. C’est ainsi à Ferroud que le compositeur parisien dédie ses « Litanies à la Vierge noire ».

 

Pour interpréter le « Concerto pour piano et orchestre n°3 » de Serge Prokofiev, l’Orchestre national de France est rejoint par la pianiste Beatrice Rana. Achevé en Bretagne, ce concerto extrêment populaire est lui aussi une oeuvre imprégnée par l’esthétique des années 20.

 

La « Symphonie n°5 » de Piotr Ilitch Tchaïkovski met un point final à notre soirée. Née d’un travail laborieux, cette symphonie est fustigée par la critique mais adorée par le public lors de sa création. Composée en parallèle de l’ouverture de « Hamlet », cette oeuvre est marquée par la thématique du destin.

 

Beatrice Rana apparait avec l’aimable autorisation de Warner Classics.

Programme :
Pierre Octave Ferroud

Foules
Serge Prokofiev

Concerto pour piano et orchestre n°3
Piotr Ilitch Tchaïkovski

Symphonie n°5

Crédits :

Direction musicale
Emmanuel Krivine
Orchestre
Orchestre national de France
Soliste
Beatrice Rana