Menu

Barbara Hannigan dirige Bartók, Haydn, Ligeti et Kurtág

Concert - 92 min.
À propos

Fortes de leurs savoir-faire respectifs et complémentaires, ARTE et Radio France renforcent leur collaboration. Ce rapprochement historique a pour objectif le rayonnement de la musique classique auprès de tous les publics.

Dans le cadre de cet accord, Radio France et ARTE enrichissent leurs offres musicales et s’engagent à produire plus de concerts en vidéos et de contenus accessibles en ligne. Ces productions audio et vidéo sont proposées au sein d’un nouvel espace numérique intitulé ARTE-France Musique.

Fermer

Ce soir, c’est vers la Hongrie et l’Autriche que porte le regard de Barbara Hannigan. La Canadienne a en effet concocté un programme mettant à l’honneur Béla Bartók, György Ligeti, Joseph Haydn et György Kurtág. Un « rêve de Hongrie » qu’elle interprète avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

 

Pour ce concert aux couleurs hongroises, Barbara Hannigan et l’Orchestre Philharmonique de Radio France interprètent deux œuvres de Béla Bartók : la Rhapsodie pour violon et orchestre n° 1 – qui ouvre la soirée – et la suite du Mandarin merveilleux – qui la clôture.

 

Après la rhapsodie viennent deux œuvres aux airs de grand écart : la Symphonie n°86 de Haydn et le Concerto romanesc de Ligeti.

 

Barbara Hannigan continue ensuite son exploration du répertoire contemporain avec deux compositions de György Kurtág : Hét Dal et Zur Erinnerung an einen Winterabend. En plus de son rôle de chef d’orchestre, l’artiste canadienne endosse aussi ici celui de soprano. Alors qu’elle accomplie ce tour de force, Barbara Hannigan est rejointe par l’Italien Luigi Gaggero au cymbalum et la Sud-Coréenne Ji Yoon Park au violon.

Programme :
Béla Bartók

Rhapsodie pour violon et orchestre n° 1
Joseph Haydn

Symphonie n°86
György Ligeti

Concerto romanesc
György Kurtág

Hét Dal pour soprano et cymbalum
György Kurtág

Zur Erinnerung an einen Winterabend, pour soprano, cymbalum et violon
Béla Bartók

Le Mandarin merveilleux, suite

Crédits :
Soliste
Ji Yoon Park
Luigi Gaggero
Direction musicale
Barbara Hannigan
Orchestre

Orchestre Philharmonique de Radio France